Identifier les marques éco responsables - MooM

Comment identifier une marque vraiment responsable et éthique ?

3 minutes

Selon un sondage Harris de 2019, 72% des Français se disent concernés par les enjeux environnementaux. Un nombre en constante augmentation ces dernières années. C’est donc tout naturellement que de plus en plus de marques naissent en prenant en compte ces considérations, ou encore, que d’autres transforment peu à peu leur production. Cependant, si un certain nombre d’entre elles font réellement l’effort, d’autres profitent juste de ce nouvel argument marketing pour attirer les consommateurs sans être pour autant réellement éthique. Mais ne t’inquiètes pas, on est là pour te donner quelques conseils pour distinguer une vraie marque éthique ! 

1. Matières naturelles ≠ écologiques

C’est l’argument qu’on voit partout : “100% matières naturelles”. Si certaines matières naturelles sont effectivement globalement vertueuses, l’argument n’est pas pas du tout suffisant pour s’assurer du caractère responsable d’un produit. Par exemple, on lit parfois qu’un vêtement est “en bambou” et on se dit “Super ! Le bambou ça ne pollue pas !”. Sauf que le procédé de transformation du bambou en fibre textile fait appel à beaucoup de produits chimiques dangereux et consomme énormément d’eau, tout en contribuant à la déforestation.  Et le résultat s’appelle plus communément “viscose”. Une matière pas vraiment reconnue pour ses qualités écologiques. Donc sauf mention d’un procédé de fabrication plus durable comme le Lyocell (ou Tencel) et sans précision sur la gestion durable des ressources (label PEFC ou FSC par exemple), on reste vigilant. Et de manière générale, on peut privilégier les matières naturelles biologiques, qui garantissent une culture sans utilisation de produits chimiques de synthèse et sans OGM. 

Exemple :  People Tree et ses vêtements en coton bio, lin, Tencel…

2. L’impact social

Quand on parle de développement durable et de production éthique, l’impact sur l’environnement est un facteur certes important, mais pas le seul à prendre en compte ! Les conditions de production sont également un élément auquel on peut s’intéresser. La marque communique-t-elle sur ses lieux de production ? Une attention particulière est-elle portée aux conditions de travail des employés ? A la juste rémunération des producteurs ? Se poser ces questions peut éviter des achats non éthiques ! De plus, les sujets de société sur lesquelles une marque peut décider de s’engager sont vastes : investissement dans l’économie locale, égalité homme-femme, lutte contre le racisme ou l’homophobie, etc. 

Exemple : La Vie est Belt, des produits upcyclés et des ateliers français tournés vers l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap

3. Nombre de collections et surconsommation

Une autre manière de rapidement déceler si une marque est réellement concernée ou pas par les enjeux environnementaux est de prêter attention au renouvellement de collection. En effet, plus le renouvellement de la collection est fréquent, plus on s’approche du modèle de la fast fashion qui pousse à la surconsommation et moins il y a de chance que la marque soit réellement engagée. Une marque soucieuse de son impact environnemental va plutôt avoir tendance à vous proposer des produits durables, intemporels, et proposera même peut-être des services autour de cette durabilité, comme la réparation par exemple. 

Exemple : Kipluzet et ses vêtements durables et intemporels en lin

4. Transparence

Si une marque est confiante en ses actions pour réduire son empreinte environnementale, elle sera transparente sur ses actions. Ainsi, vous n’aurez pas à chercher longtemps pour trouver des informations concernant les matières premières, le pays de production, les différents labels, etc. Si une entreprise reste vague ou ne communique pas sur un certain sujet, il y a des chances que soit elle ne s’y intéresse pas, soit elle sait que la réponse va déplaire aux consommateurs. De plus en plus de marques disposent d’une section “Développement durable” ou “Engagements” sur leur site internet, y faire un tour permet de prendre connaissance des actions mises en place. De plus, une marque qui a la volonté de progresser mettra en avant ses objectifs et n’aura pas peur de dire qu’elle n’est pas parfaite, mais qu’elle cherche à avancer dans la bonne direction ! 

Exemple : Patagonia et sa transparence exemplaire sur la production, les engagements et objectifs

Identifier les marques éco responsables - MooM

Vous avez aimé cet article ?

Partagez-le si le coeur vous en dit !

Application MooM - Reagir ensemble
MooM

Télécharge l'application MooM !

MooM c'est aussi une (super) appli pour donner une seconde vie à tes produits !

Je télécharge MooM
Logo MooM

À PROPOS

  • Entreprise à mission
  • La MooM team
  • Entreprises
  • Particuliers
  • Partenaires
  • Presse
  • Annonces
  • Blog

ON SUIT LES RÈGLES

  • Mentions légales
  • Politique de confidentialité
  • CGU
  • CGV
  • FAQ
  • Cookies

NOUS SUIVRE

  • LinkedIn
  • Instagram
  • Facebook
  • Github
  • YouTube